🔔

Webinar de présentation de la formation !

Je réserve ma place >
croix
Le programme dans tes mails
Attention il est peut-être dans tes spams
Tu en apprendras plus sur notre mission, notre pédagogie, et notre programme.
Ton pigeon voyageur est en chemin attend 1 ou 2 minutes qu'il arrive !
Oops! Il semble que ça ne fonctionne pas. Si l'erreur persiste, n'hésite pas à nous contacter !

Apprendre en marchant, l'exemple de Félix At, Data Analyst chez brigades.

Parcours inspirant

Félix a démarré en plongeant dans les données pour les faire parler.

photo de couverture

On a tous appris à marcher parce qu’un jour, frustré de ne pas pouvoir attraper un objet ou de ne pas voir ce qu’il y avait plus loin, on a posé un pied. On avait un objectif et on s’est lancé pour l’atteindre. La data analyse c’est un peu la même chose. On a d’abord un besoin d’information, une question, un choix à effectuer. Et cette nécessité pousse à chercher des réponses.

Félix, qui jongle aujourd’hui avec les bases de données de son entreprise, a démarré comme beaucoup en plongeant dans les données et en tâtonnant pour les faire parler. Alors qu’il travaillait en marketing sur l’acquisition, son envie d’apprivoiser toutes ces informations l’a conduit à évoluer vers un poste de Data Analyst.

Venu présenter son parcours chez Databird dans le cadre du 3e Bootcamp, c’est avec beaucoup de modestie et d’honnêteté qu’il explique ses premiers pas de SQL. En effet, pour comprendre et faire parler les datas de Brigad, il s’est formé sur le tas entre tutos en ligne et recherches sur Google. Si ces premières semaines étaient difficiles, au bout de quelques mois il y voyait beaucoup plus clair, ce qui lui permet depuis d’évoluer dans ses missions en prenant davantage part aux prises de décisions.

Les Data chez Brigad.

L’infrastructure est structurée dans un Data warehouse. Elle a été réalisée par un Data Scientist qui depuis est parti. Felix At, Data analyst, est donc seul en charge des Data.

Il est néanmoins épaulé par les développeurs de Brigad pour la gestion des bases de données. Son manager est le CTO, il a donc pas mal d’autonomie ce qui l’a conduit au début à se voir submergé par une multitude de demandes de la part de tous les collaborateurs de la société. D’autant que les données qu’il gère ne proviennent pas seulement du warehouse, elles peuvent également être extraites de multiples sources : spreadhseets, Google Analytics, Hubspot...

Or noir ou corne d’abondance ?

Tout le monde veut des données. Ça tombe bien il y en a. Aucun risque d’épuisement. On peut les partager, les dupliquer, les répliquer autant de fois que nécessaire. Le problème n’est pas la rareté de ces informations mais bien leur extraction et leur mise en forme. D’où la pression qui existe souvent sur le Data Analyst, traducteur essentiel pour que ces données puissent être utilisées.

Dompter le foisonnement.

Chez Brigad, comme dans beaucoup de sociétés, l’accès à ces données grâce au travail de Félix a évidemment suscité un réel engouement de la part de tous les collaborateurs.

Dans le cadre de ses missions quotidiennes, Félix répond aux besoins des différentes équipes (commerciaux, marketing, finances…). Il doit donc en permanence s’adapter à ses interlocuteurs et à leurs enjeux. Rapidement débordé par les commandes de chacun, le Data analyst a dû revoir son organisation pour pouvoir mieux prioriser ses missions. Ainsi, aujourd’hui, seuls les managers de Brigad peuvent le solliciter directement pour obtenir des données. Il envisage aussi de mettre en place des meetings réguliers pour structurer avec eux leurs requêtes par rapport à leurs enjeux business.

Devenu Product data analyst, Félix fait également de la recherche quantitative en lien étroit avec les Product managers pour faire évoluer le produit, autrement dit le site de Brigad. Il participe ainsi à tous les stades, de la conception à la mise en ligne de nouvelles fonctionnalités.

Enfin, il est responsable de « la gouvernance et du maintien en ordre des dashboards ». Il veille ainsi à empêcher la création de tables d’analyse dans tous les sens, ce qui peut rapidement devenir extrêmement contre-productif.

Des outils simples mais efficaces.

Felix At travaille avec 4 principaux outils au quotidien:
- Postico pour la gestion de ses bases de données et ses requêtes SQL
- Chart.io pour la visualisation des données
- Notion pour organiser son travail
- Slack pour communiquer avec les différentes équipes

Son prochain objectif : se mettre à utiliser Python. Loin de l’effrayer, le challenge le stimule pour progresser dans son travail.

Brigad, c’est quoi ?

Brigad est une start up créée en janvier 2016 par Florent Malbranche et Jean Lebrument.Aujourd'hui, c'est une équipe de 70 personnes, spécialisée dans la mise en relation de travailleurs indépendants avec des sociétés de l’hôtellerie/restauration et de la santé15000 professionnels indépendants 10000 sociétés en France et au Royaume-Uni (Paris, Londres, Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille, Strasbourg, Manchester…)

Partagez cet article :
équipe DataBird formation data analyse

Tu souhaites devenir data analyst

Notre formation intensive en présentielle ou en distancielle en data analyse est ouverte à tous types de profils. Tu es intéressé pour rejoindre notre communauté ? Postule pour en savoir plus.

A lire également :