Cloud Computing : A quoi cela sert ? Qu'est ce que c'est ?

Le Cloud Computing est l'utilisation de serveurs distants sur internet pour des services informatiques. Apprenez-en plus sur cette approche dans cet article !

Antoine Grignola
Co-fondateur de DataBird
Mis à jour le
30/5/2024

Le Cloud Computing, ou l'informatique en nuage, a révolutionné la manière dont nous stockons, traitons et accédons aux données.

 

Cet article vise à démystifier le concept de Cloud Computing, en expliquant son fonctionnement, ses utilisations, et en offrant des conseils pour choisir le bon fournisseur de services cloud.

 

Que vous soyez un futur data engineer, un data scientist, un ingénieur DevOps, ou simplement curieux du sujet, cet article est pour vous.

Qu’est ce que le Cloud Computing et à quoi cela sert-il ?

 

Le Cloud Computing, ou l'informatique en nuage, a révolutionné la manière dont nous stockons, traitons et accédons aux données.

 

Cet article vise à démystifier le concept de Cloud Computing, en expliquant son fonctionnement, ses utilisations, et en offrant des conseils pour choisir le bon fournisseur de services cloud.

 

Que vous soyez un futur data engineer, un data scientist, un ingénieur DevOps, ou simplement curieux du sujet, cet article est pour vous.

 

Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

Définition du Cloud Computing

 

Le Cloud Computing désigne l'utilisation de ressources informatiques (serveurs, stockage, bases de données, réseaux, logiciels, etc.) hébergées sur Internet, plutôt que sur des serveurs locaux ou des ordinateurs personnels.

 

Cette technologie permet aux utilisateurs d'accéder à leurs données et à leurs applications à tout moment, de n'importe où, à condition d'avoir une connexion Internet.

 

Utilisation du Cloud Computing

 

Les entreprises utilisent le Cloud Computing pour une variété de services, tels que l'hébergement de sites Web, le stockage de données, le traitement de données à grande échelle, et bien d'autres.

Un exemple concret est Netflix, plateforme mondialement connue de service de vidéos à la demande, qui utilise le Cloud pour stocker et diffuser son vaste catalogue de films et séries à des millions d'abonnés à travers le monde.

 

Comment le Cloud Computing fonctionne-t-il ?

 

Le Cloud Computing repose sur le partage de ressources informatiques pour atteindre une cohérence et une économie d'échelle similaires à un réseau électrique.

 

Les utilisateurs accèdent aux services cloud via des plateformes en ligne fournies par des prestataires de services cloud, sans avoir besoin de connaissances techniques approfondies sur les infrastructures sous-jacentes.

 

Par exemple, un cabinet d'avocats utilise une plateforme cloud pour stocker et partager des documents légaux. Sans avoir à comprendre le fonctionnement des serveurs ou des réseaux, si jamais personne ne s’y connait dans ce domaine au sein de l’entreprise, ils peuvent facilement accéder à leurs dossiers en ligne, collaborer sur des cas et sécuriser les informations sensibles, le tout en bénéficiant d'une infrastructure informatique gérée par leur fournisseur de cloud.

Schema du fonctionnement du Cloud Computing

Sur quels cloud utiliser le Cloud Computing ?

Utilisation d’un Cloud Privé

Le Cloud Privé est utilisé par une seule organisation. Il offre un contrôle accru et une sécurité renforcée, ce qui est idéal pour les entreprises qui gèrent des données sensibles.

 

Par exemple, une banque utilise un Cloud Privé pour gérer ses opérations et stocker des données sensibles de ses clients, telles que les informations de compte et les historiques de transactions. Ce Cloud Privé lui permet de contrôler pleinement son environnement informatique, assurant ainsi une sécurité renforcée et une conformité réglementaire, tout en ayant la capacité d'ajuster les ressources en fonction de ses besoins spécifiques.

  {{banniere-article}}

Utilisation d’un Cloud Public

 

Le Cloud Public est ouvert à tous et est géré par des fournisseurs externes. Des plateformes comme AWS (Amazon Web Services), Microsoft Azure, et Google Cloud sont des exemples de Cloud Public.

 

Ces services sont souvent utilisés pour des projets nécessitant une grande échelle de ressources, sans les coûts liés à leur achat et à leur maintenance.

 

Par exemple, un développeur indépendant crée une application mobile innovante qui nécessite une capacité de calcul et de stockage importante pour gérer les données des utilisateurs et assurer un fonctionnement fluide. Au lieu d'investir dans son propre matériel, le développeur utilise Amazon Web Services (AWS) pour héberger l'application. Grâce à AWS, il bénéficie d'une infrastructure puissante et évolutive, capable de s'adapter à la croissance de son application, tout en maîtrisant ses coûts grâce à un modèle de paiement à l'usage.

 

Utilisation d’un Cloud Hybride

 

Le Cloud Hybride combine les Clouds Privés et Publics, permettant aux entreprises de bénéficier de la flexibilité et de l'économie du Cloud Public tout en maintenant la confidentialité et la sécurité de certaines données critiques sur un Cloud Privé.

 

Pour reprendre l’exemple précédent, un développeur indépendant crée une application mobile innovante qui nécessite une capacité de calcul et de stockage importante pour gérer les données des utilisateurs et assurer un fonctionnement fluide. Au lieu d'investir dans son propre matériel, le développeur utilise Amazon Web Services (AWS) pour héberger l'application. Grâce à AWS, il bénéficie d'une infrastructure puissante et évolutive, capable de s'adapter à la croissance de son application, tout en maîtrisant ses coûts grâce à un modèle de paiement à l'usage.

 

Peut-on utiliser le Cloud Computing en “Multi-Cloud” ?

 

Le Multi-Cloud est l'utilisation de plusieurs services de Cloud Computing de différents fournisseurs.

 

Cette approche permet d'éviter la dépendance à un seul fournisseur et d'optimiser les services en fonction des besoins spécifiques de l'entreprise.

 

Une entreprise de commerce électronique utilise le Multi-Cloud en combinant les services d'Amazon Web Services (AWS) pour l'hébergement de son site web, de Google Cloud pour l'analyse de données et l'intelligence artificielle, et de Microsoft Azure pour ses besoins en matière de collaboration et de communication d'équipe.

 

Cette stratégie lui permet de tirer parti des forces spécifiques de chaque fournisseur, d'améliorer la résilience en évitant la dépendance à un seul service, et d'optimiser les coûts en sélectionnant les solutions les plus économiques pour chaque besoin spécifique.

Schema des différents types de Cloud Computing

Qui peut utiliser le cloud computing ?

Utilisation du Cloud Computing par les Data Engineers

 

Les data engineers utilisent le Cloud Computing pour concevoir, construire et gérer des infrastructures de données à grande échelle.

 

Ils bénéficient de la flexibilité et de la capacité de traitement du cloud pour gérer des volumes massifs de données.

 

Par exemple, une entreprise de technologie financière (fintech) utilise le Cloud Computing pour gérer des données transactionnelles de millions de clients.

 

Les data engineers de l'entreprise utilisent Google Cloud Platform pour stocker et traiter ces données en temps réel, permettant des analyses financières complexes et la détection de fraudes.

 

Grâce au Cloud, ils peuvent facilement ajuster les ressources pour gérer des pics de données lors d'événements de trading à volume élevé, sans compromettre la performance ou la sécurité.

 

Utilisation du Cloud Computing par les Data Scientist

 

Les data scientists exploitent le Cloud pour effectuer des analyses de données complexes et du machine learning, grâce à la puissance de calcul et aux vastes ressources de stockage disponibles.

 

Par exemple, dans une entreprise pharmaceutique, les data scientists utilisent AWS pour exécuter des modèles de machine learning afin de prédire l'efficacité de nouveaux médicaments.

 

Ils tirent parti de la capacité de calcul étendue et des services d'analyse avancée du Cloud pour analyser d'énormes ensembles de données issues d'essais cliniques.

 

Cette approche réduit le temps nécessaire pour obtenir des insights, accélérant ainsi le processus de recherche et développement.

Ils peuvent également utiliser les capacités de calcul du Cloud Computing pour créer des LLM pour les aider dans leurs analyses.

 

Utilisation du Cloud Computing par des Ingénieurs Dev Ops

 

Les ingénieurs DevOps utilisent le Cloud pour automatiser et optimiser les processus de développement et d'opération, en tirant parti des services cloud pour déployer et gérer des applications à grande échelle.

 

Par exemple, une startup développant une application de médias sociaux utilise Microsoft Azure pour son cycle de développement et de déploiement.

 

Les ingénieurs DevOps de l'équipe utilisent les outils de CI/CD (Intégration Continue et Déploiement Continu) disponibles sur Azure pour automatiser les tests et le déploiement des mises à jour de l'application, garantissant ainsi des lancements rapides et fiables.

 

Le Cloud leur permet de déployer de nouvelles fonctionnalités à une large base d'utilisateurs mondiaux avec une minimisation des temps d'arrêt et une optimisation des performances. (Up Time / Down Time)

 

Les avantages et inconvénients du Cloud Computing

Avantages du Cloud Computing

 

Le Cloud offre une grande flexibilité et élasticité, permettant aux entreprises d'ajuster rapidement les ressources en fonction de leurs besoins.

 

Par exemple, une entreprise de commerce électronique fait face à une augmentation soudaine de la demande pendant la période des fêtes. Grâce au Cloud Computing, elle peut rapidement augmenter ses capacités de serveur pour gérer l'afflux de visiteurs sans interruption. Après les fêtes, l'entreprise peut réduire ses capacités pour économiser sur les coûts, démontrant ainsi l'élasticité du Cloud.

 

Il réduit les coûts d'investissement en matériel et en maintenance, en payant uniquement pour les ressources utilisées.

 

Par exemple, une startup souhaite lancer une nouvelle application mobile. Au lieu d'investir des sommes considérables dans des serveurs physiques, elle utilise des services cloud. Cela lui permet de payer uniquement pour l'espace de stockage et la puissance de calcul utilisés, réduisant significativement ses dépenses initiales et ses coûts d'entretien.

 

Les données et applications sont accessibles de n'importe où, facilitant le travail à distance.

 

Par exemple, une entreprise internationale avec des employés répartis dans plusieurs pays utilise le Cloud pour stocker et partager des documents de travail. Peu importe où les employés se trouvent, ils peuvent accéder aux informations nécessaires et collaborer en temps réel, facilitant ainsi le travail à distance et améliorant l'efficacité.

 

Inconvénients du Cloud Computing

 

Une connexion Internet stable est cruciale pour accéder aux services cloud.

 

Par exemple, une agence de stylisme utilise un service de stockage cloud pour sauvegarder et partager des fichiers de projet volumineux. Un jour, une panne d'Internet dans leur bureau empêche l'accès à ces fichiers critiques, retardant la livraison de projets aux clients. Cet incident souligne l'importance d'une connexion Internet fiable pour accéder aux services cloud.

 

Bien que les fournisseurs de cloud offrent généralement des mesures de sécurité avancées, la transmission et le stockage de données sensibles en dehors de l'entreprise peuvent susciter des inquiétudes.

 

Par exemple, une entreprise de services financiers stocke des données sensibles sur un Cloud Public. Bien que le fournisseur de Cloud garantit une sécurité de haut niveau, une violation de données majeure chez un autre client du même Cloud soulève des inquiétudes quant à la possibilité d'une exposition similaire de leurs données. Cela illustre les risques liés à la gestion de données sensibles hors des infrastructures internes de l'entreprise.

Cybersécurité et gouvernance des données 

La cybersécurité et la gouvernance des données représentent des enjeux cruciaux dans l'utilisation du Cloud Computing. 

Alors que les entreprises migrent des volumes croissants de données sensibles vers le cloud, la mise en place de politiques de sécurité et de gouvernance de données robustes devient indispensable

Ceci inclut la gestion des accès, la classification des données, la mise en œuvre de protocoles de cryptage, et le suivi régulier de l'activité des systèmes pour détecter et prévenir les menaces potentielles

De plus, conformément aux réglementations telles que le RGPD pour la protection des données personnelles, les entreprises doivent assurer la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des données clients, tout en garantissant leur droit à la portabilité et à l'oubli

La sélection d'un fournisseur de Cloud qui adhère à des standards élevés de sécurité et offre des outils de gouvernance des données avancés est donc primordiale pour naviguer avec succès dans ce paysage complexe et en constante évolution.

Quel fournisseur de Cloud Computing choisir ?

Les choses à prendre en compte quand on prend son abonnement

 

Choisir le fournisseur de services Cloud adapté à vos besoins nécessite une évaluation minutieuse de plusieurs critères essentiels. Voici les principaux à considérer :

Besoins spécifiques en ressources : Évaluez vos besoins en termes de calcul, stockage, et réseau. Certains fournisseurs peuvent offrir de meilleures performances ou des technologies spécifiques adaptées à vos applications.

Budget : Comparez les modèles de tarification pour trouver l'option la plus rentable. Prenez en compte les coûts cachés comme le transfert de données et les services additionnels.

Exigences de sécurité : Assurez-vous que le fournisseur respecte les standards de sécurité industriels et offre les fonctionnalités de sécurité dont vous avez besoin (gestion des identités, cryptage, conformité réglementaire, etc.).

Flexibilité et évolutivité : Le fournisseur permet-il de facilement ajuster les ressources en fonction de l'évolution de vos besoins ? La capacité à monter en charge rapidement est cruciale pour les pics d'activité.

Fiabilité et disponibilité : Recherchez des garanties de service (SLA) offrant une haute disponibilité et des plans de récupération en cas de désastre.

Support technique : Évaluez la qualité du support technique, sa disponibilité (24/7, par exemple), et les niveaux de service proposés.

Les fournisseurs les plus populaires comme AWS, Microsoft Azure, et Google Cloud offrent une large gamme de services et de configurations, adaptées à différents types de besoins et budgets

Cependant, il est également judicieux de considérer d'autres fournisseurs qui pourraient offrir des solutions plus spécialisées ou avantageuses pour votre cas d'utilisation spécifique.

 

Ou se former au Cloud Computing ?

Avant la sortie d’études : Les écoles d’ingénieurs

 

Les écoles d'ingénieurs offrent souvent des cours dédiés au Cloud Computing, fournissant une base solide pour comprendre les principes fondamentaux et les applications pratiques de cette technologie.

 

Après la sortie d’études : Les organismes de formation comme DataBird

 

Pour ceux qui cherchent à se spécialiser ou à mettre à jour leurs compétences après leurs études, des organismes de formation professionnelle comme DataBird proposent des programmes ciblés sur le Cloud Computing, offrant des cours pratiques et théoriques adaptés aux tendances actuelles du marché.

 

Notre formation Data Scientist de 5 semaines offre une plongée profonde dans le monde de la data et du Machine Learning.

 

Le Cloud Computing est une technologie incontournable dans le monde de l'informatique moderne.

 

Que ce soit pour les entreprises cherchant à optimiser leurs opérations ou pour les professionnels aspirant à se spécialiser dans ce domaine, comprendre et savoir utiliser le Cloud Computing est désormais essentiel.

Rejoignez-nous pour notre Journée Portes Ouvertes en live le 27 juin à 18h30
Explorez le bootcamp Databird ainsi que nos programmes de formation data.
Je m'inscris à l'évènement
Faites un premier pas dans la data avec nos cours gratuits
Démarrer

Nos derniers articles sur

Data Engineering

Vous ne savez pas à quoi sert un Data Lake ? Pas de soucis ! Nous vous expliquons les bases à des Data Lake ainsi que ses différentes externalités.
Vous ne connaissez pas les différences entre un processus ETL et ELT ? Dans cet article nous vous expliquons les deux concepts jumeaux !
Vous vous demandez ce qu'est un pipeline de donnée et à quoi il sert dans le monde du big data ? N'allez pas plus loin ! On vous explique le concept !
Difficulté :
Moyenne