Jeudi 18 juillet à 16h

Rejoignez notre Demoday ce jeudi en live !

Découvrez les projets finaux de nos apprenants en Live ce jeudi 18 juillet de 16h à 18h sur Livestorm !

Je m'inscris

Cloud Computing et Cybersécurité: Comment protéger vos infrastructures cloud ?

Découvrez comment sécuriser vos données dans le cloud avec les dernières stratégies de cybersécurité. Un guide complet pour les professionnels IT.

Antoine Grignola
Co-fondateur de DataBird
Mis à jour le
30/5/2024

Dans l'ère numérique actuelle, le cloud computing et la cybersécurité sont devenus des piliers fondamentaux pour protéger les données et assurer la continuité des projets business.

 

Cet article vise à éduquer les professionnels IT, les entreprises et les futurs data engineers sur l'importance de ces technologies et sur les meilleures pratiques à adopter pour sécuriser leur infrastructure cloud selon les différents fournisseurs cloud computing.

Qu'est-ce que la Cybersécurité dans le Cloud Computing ?

Définition et Importance

La cybersécurité dans le cloud computing fait référence à l'ensemble des stratégies, technologies, et procédures mises en place pour protéger les données, les applications, et l'infrastructure hébergée dans le cloud contre toute forme de cyberattaques ou d'accès non autorisé.

 

La transition massive vers le cloud a rendu la cybersécurité plus cruciale que jamais, car les données ne sont plus confinées aux frontières physiques d'une entreprise, mais dispersées à travers divers services et infrastructures cloud.

Un indicateur marquant de cette évolution est l'augmentation substantielle de l'adoption du cloud : selon une étude de Gartner, plus de 85% des entreprises utiliseront une stratégie cloud-first d'ici 2025, soulignant la transition massive vers les solutions cloud.

Schema de la chronologie de la transition vers le Cloud Computing

Cette transition n'a pas seulement transformé la manière dont les entreprises opèrent, mais a également rendu la cybersécurité plus cruciale que jamais

Les données, autrefois confinées aux frontières physiques d'une entreprise, sont désormais dispersées à travers divers services et infrastructures cloud, exacerbant la nécessité de mesures de sécurité sophistiquées pour contrer les menaces émergentes et protéger les actifs numériques vitaux.

 

Exemples de menaces et défis

Les menaces envers les données dans le cloud sont nombreuses et variées, incluant les ransomwares, le phishing, et les attaques par déni de service (DDoS).

 

Les ransomwares sont un type de malware qui chiffre les fichiers de l'utilisateur ou bloque l'accès à des systèmes informatiques jusqu'à ce qu'une rançon soit payée, généralement en cryptomonnaie.

 

Par exemple, en 2017, le ransomware WannaCry a infecté plus de 200 000 ordinateurs dans 150 pays, chiffrant les fichiers et exigeant un paiement pour leur déchiffrement.

 

Le phishing implique des tentatives d'obtenir des informations sensibles telles que des noms d'utilisateur, des mots de passe, et des détails de carte de crédit, souvent pour des motifs malveillants, en se faisant passer pour une entité de confiance dans une communication électronique.

 

Par exemple, une attaque de phishing peut se présenter sous la forme d'un email semblant provenir d'un fournisseur de services cloud réputé demandant de vérifier les informations de compte, conduisant l'utilisateur à saisir des informations sensibles sur un site web frauduleux.

 

Une attaque DDoS vise à rendre une machine ou un réseau indisponible pour ses utilisateurs prévus en submergeant la cible ou son infrastructure environnante avec un flux de trafic internet excessif.

 

Par exemple, en utilisant un réseau de machines infectées (un botnet), un attaquant peut lancer une quantité énorme de requêtes vers un service cloud, le rendant inopérant pour les utilisateurs légitimes.

 

 {{banniere-article}}

Les Meilleures Pratiques de Sécurité dans le Cloud

Authentification et contrôle d'accès

L'authentification forte et le contrôle d'accès granulaire sont essentiels pour sécuriser les environnements cloud.

 

L'utilisation de l'authentification à deux facteurs (2FA) et de la gestion des identités et des accès (IAM) assure que seules les personnes autorisées peuvent accéder aux ressources cloud pertinentes.

Par exemple, une entreprise peut implémenter 2FA pour tous les accès au cloud, réduisant ainsi le risque d'accès non autorisé.

Chiffrement des données

Le chiffrement des données, à la fois au repos et en transit, est une autre pratique cruciale.

 

En utilisant des protocoles de chiffrement robustes, les entreprises peuvent s'assurer que même si les données sont interceptées, elles restent incompréhensibles sans la clé de déchiffrement.

 

Parmi les stratégies de protection des données, le chiffrement joue un rôle central, et le chiffrement de bout en bout (E2EE) représente le niveau supérieur de cette protection.

 

Contrairement au chiffrement standard, où les données peuvent être déchiffrées par le fournisseur de cloud pour certains traitements, le E2EE garantit que les données sont chiffrées dès leur origine (le client) et ne peuvent être déchiffrées qu'à leur destination finale.

 

L'importance du E2EE réside dans sa capacité à protéger les données contre les interceptions et les accès non autorisés, même si elles traversent des réseaux ou des serveurs potentiellement non sécurisés.

 

Par exemple, dans le cas de communications sensibles, telles que les échanges de documents financiers ou de santé, le E2EE assure que seules les parties directement impliquées peuvent accéder et lire ces informations.

 

Pour mettre en œuvre efficacement le E2EE, les entreprises doivent s'assurer que les applications et les services cloud utilisés supportent cette forme de chiffrement. Cela peut inclure l'utilisation de messageries sécurisées, de services de partage de fichiers, et d'autres outils de collaboration qui intègrent le E2EE dans leurs offres.

 

Prenons l'exemple d'un service de messagerie sécurisée utilisé par une entreprise pour communiquer avec ses clients. En employant le E2EE, les messages sont chiffrés sur le dispositif de l'expéditeur et ne peuvent être déchiffrés que par le dispositif du destinataire. Cela signifie que même si les données sont interceptées pendant leur transit sur internet ou accédées sur les serveurs du fournisseur de service, elles restent inintelligibles pour toute personne autre que le destinataire prévu.

Choix d’un Fournisseur de Cloud Computing Sécurisé

Critères de sélection

Lors du choix d'un fournisseur de cloud computing, il est important de considérer sa conformité aux normes de sécurité, les options de chiffrement offertes, et son expérience face aux menaces de cybersécurité.

 

La transparence concernant les pratiques de sécurité et les réponses en cas d'incident sont également cruciales.

Comparaison des fournisseurs (AWS, Azure, Google Cloud)

 

Des fournisseurs comme AWS, Azure, et Google Cloud offrent des niveaux de sécurité robustes, chacun avec ses propres forces.

 

AWS, par exemple, fournit une vaste gamme de services de sécurité et de conformité, tandis qu'Azure se distingue par ses intégrations profondes avec d'autres produits Microsoft pour la sécurité.

 

Google Cloud, quant à lui, met l'accent sur la sécurité basée sur l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique.

 

Réglementations et Conformité en Cloud Computing

RGPD, HIPAA, et autres normes

La conformité aux réglementations telles que le RGPD (pour la protection des données en Europe) et le HIPAA (pour la protection des informations de santé aux États-Unis) est essentielle pour les entreprises utilisant le cloud.

 

Ces normes imposent des exigences strictes en matière de gestion et de protection des données, nécessitant des audits réguliers et des certifications pour les fournisseurs de cloud.

 

Audits et certifications 

Les certifications telles que ISO 27001, SOC 2, et PCI DSS sont des indicateurs de la robustesse des pratiques de sécurité d'un fournisseur de cloud.

 

Les audits réguliers permettent de s'assurer du maintien de ces standards de sécurité.

 

Avenir de la Cybersécurité dans le Cloud

Tendances émergentes

L'avenir de la cybersécurité dans le cloud sera marqué par l'utilisation accrue de l'intelligence artificielle (IA) et de l'apprentissage automatique pour détecter et répondre aux menaces en temps réel.

 

L'IA peut analyser d'énormes volumes de données pour identifier des comportements suspects qui pourraient indiquer une cyberattaque.

 {{banniere-article}}

 

L'impact de l'IA et de l'apprentissage automatique 

L'utilisation de l'IA pour améliorer la sécurité dans le cloud permet non seulement une détection plus rapide des menaces, mais aussi une réponse automatisée pour contenir et éliminer ces menaces avant qu'elles ne causent des dommages significatifs.

 

Intégrer ChatGPT à votre Cloud, RGPD-friendly ?

L'intégration de technologies avancées comme ChatGPT dans les infrastructures cloud soulève une question cruciale de conformité et de gouvernance des données, particulièrement pour les entreprises soumises au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de l'Union européenne. 

Bien que l'innovation et la sécurité semblent pouvoir coexister harmonieusement, un défi majeur demeure : de nombreux fournisseurs de services d'intelligence artificielle, y compris des leaders du secteur comme OpenAI, sont basés aux États-Unis où le Cloud Act et le Patriot Act sont en vigueur

Ces législations peuvent entrer en conflit avec les exigences strictes du RGPD en matière de protection des données, suscitant des préoccupations quant à la capacité des entreprises européennes à utiliser ces technologies tout en garantissant la confidentialité des données de leurs utilisateurs.

Cette situation crée un dilemme pour les entreprises souhaitant exploiter le potentiel de l'IA pour l'innovation tout en restant fidèles aux principes de protection des données

Lors du récent salon Learning Tech, il a été constaté que de nombreux grands groupes et entreprises hésitent encore à adopter l'IA, principalement à cause de ces enjeux liés à la protection des données

Cette réticence met en lumière l'importance cruciale de développer des solutions d'IA compatibles avec le RGPD, capables d'assurer une protection rigoureuse des données tout en offrant les avantages de l'intelligence artificielle.

Face à ce constat, l'industrie de l'IA et les régulateurs sont appelés à collaborer pour établir des cadres permettant à l'innovation technologique de prospérer dans un environnement respectueux de la vie privée et de la réglementation

Cela pourrait inclure le développement de centres de données en Europe strictement conformes au RGPD, ou l'adoption de modèles d'intelligence artificielle pouvant être déployés localement, réduisant ainsi les risques liés au transfert de données hors de l'UE.

En conclusion, la cybersécurité dans le cloud computing est un domaine en constante évolution, nécessitant des efforts continus de la part des entreprises pour protéger leurs données et celles de leurs clients.

 

En suivant les meilleures pratiques et en restant informés sur les dernières tendances et réglementations, les professionnels IT et les entreprises peuvent naviguer avec succès dans le paysage complexe de la cybersécurité cloud.

Rejoignez-nous pour notre Demoday le 18 Juillet à 16h !

Découvrez les projets de fin d'étude de nos apprenants en live !

Je m'inscris
Faites un premier pas dans la data avec nos cours gratuits
Démarrer
Difficulté :
Moyenne