croix
Le programme dans tes mails
Attention il est peut-être dans tes spams
Tu en apprendras plus sur notre mission, notre pédagogie, et notre programme.
Ton pigeon voyageur est en chemin attend 1 ou 2 minutes qu'il arrive !
Oops! Il semble que ça ne fonctionne pas. Si l'erreur persiste, n'hésite pas à nous contacter !
🔔

N'attends plus et lance toi !

Je m'informe gratuitement >

Faire le bon choix entre MySQL et PostgreSQL

PostgreSQL et MySQL sont les deux systèmes de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR) les plus populaires du moment. Le choix entre l’un et l’autre intervient rapidement dans la vie d’un projet Data et il est important de ne pas se tromper. En effet, un mauvais choix de SGBDR peut entraîner des dysfonctionnements dans la gestion des données. Nous allons voir dans cet article les avantages et les inconvénients de chacun pour te permettre de faire le meilleur choix possible pour ton projet.

Choisir entre PostgreSQL et MySQL
Table des matières

L’importance de choisir un SGBDR adapté à ses besoins

Lors de la création d’un projet Data, la nécessité d’employer une base de données devient rapidement essentielle. En effet, pour manipuler un gros volume de données (site ou application), il est important d’avoir un système performant, robuste et sécurisé afin d’assurer une expérience optimale pour les utilisateurs. Le choix d’un système de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR) devient alors stratégique.

 

Les SGBDR permettent d’accéder et de manipuler les données au travers de requêtes SQL envoyées depuis le site ou l’application. Ils servent d’intermédiaire entre l’utilisateur et la base de données.

Cependant, il existe un grand nombre de SGBDR. Ainsi, pour choisir celui qui convient le mieux à ton projet, il faut considérer certains critères :

  • Le volume des données : Certains SGBDR s’adaptent mieux à des petits volumes et inversement. Il est donc important d’avoir une idée du volume de données que va traiter ton projet.
  • Leur évolution :  Est-ce que le volume de données à traiter risque de fortement augmenter ? C’est important car si c’est le cas, une migration vers un SGBDR plus adapté peut être nécessaire.
  • La nature des données :  Certains SGBDR ne peuvent pas traiter des données de certains types (XML, arrays …). 
  • La complexité de l’administration système :  Si ton projet Data demande une grande complexité de gestion tu dois écarter les SGBDR qui ne sont pas suffisamment robustes.

Il est important de bien choisir ton système de gestion de base de données à la création de ton projet. Effectivement, si tu évalues mal ton besoin, tu vas devoir changer de système à un moment ou un autre. Or, la migration des données est une opération délicate qui comporte un risque de perdre des données.

Dans cet article, nous traitons des deux SGBDR les plus populaires : MySQL et PostgreSQL. Nous allons t’expliquer pourquoi MySQL est aujourd’hui souvent plus adapté aux petites bases de données (BDD) et PostgreSQL aux BDD plus complexes.

Dans tous les cas, les bases de données relationnelles fonctionnent grâce au langage SQL. Il permet de définir, de manipuler ou de contrôler les données de celles-ci.

Quel que soit le SGBDR choisi dans ton entreprise, tu dois maîtriser le SQL pour manipuler une base de données. En suivant le bootcamp de Databird, ce langage n’aura plus de secrets pour toi !

Découvrir la formation Data Analyst

PostgreSQL : c’est quoi?

PostgreSQL est un SGBDR open source. Il est notamment adapté à l’exploitation de bases de données de type Big Data.

PostgreSQL a l'avantage d'être particulièrement respectueux de l'intégrité des données et compatible avec toutes les normes du langage SQL. PostgreSQL est également compatible avec de nombreux autres logiciels. Cette compatibilité est importante car très souvent un développeur ou un Data Analyst est amené à travailler sur des outils différents qui doivent communiquer correctement entre eux.

Quand préférer PostgreSQL à MySQL?

PostgreSQL vs MySQL

PostgreSQL répond mieux à un besoin de gestion de bases de données complexes. Si ton projet doit gérer une grande diversité des données et un flux important de requêtes SQL alors ton choix devra plutôt se porter sur ce SGBDR.

Cette exigence se remarque en regardant les utilisateurs de PostgreSQL. La plupart sont des grandes entreprises (Carrefour, MAIF), des banques (Société Générale) ou des sites gouvernementaux (ministère de la Défense, CNES) qui manipulent des bases de données complexes.

En effet, aujourd'hui, PostgreSQL est souvent considéré comme un système plus fiable et plus robuste que MySQL lorsqu'il s'agit de manipuler un grand volume de données sans les altérer. De plus, il permet de stocker des informations mieux structurées en termes de relations et de contraintes.

PostgreSQL propose une plus grande série de fonctionnalités que MySQL

  • Diversité des données : Le SGBDR accepte une plus grande variété de types de données que MySQL. Si ton projet doit mélanger des vidéos, des documents ou des pages XML alors MySQL ne sera pas la meilleure solution pour gérer ta BDD.
  • Complexité des requêtes : PostgreSQL permet des requêtes plus complexes que MySQL. Il offre plus de liberté que MySQL.
  • Gestion Data Warehouse : Si ton projet implique la mise en place d’un Data Warehouse pour ton business alors PostgreSQL est plus performant que MySQL.

Remarque : Un Data Warehouse regroupe des données structurées provenant d'une ou de plusieurs sources afin qu'elles puissent être centralisées et analysées. 

Toutes ces fonctionnalités montrent que PostgreSQL est plus efficace pour la gestion de base de données lourdes, et exigeante en termes de performance. 

Une entreprise comme la Société Générale demande une gestion d’un flux important de données financières et privées sensibles. Ces données doivent donc être gérées par un système suffisamment robuste et sécurisé. En effet, si le SGBDR commet une erreur alors les conséquences peuvent être très graves… imagine voir disparaître toutes tes économies du jour au lendemain !

MySQL : c’est quoi?

MySQL est également un SGBDR open source. Il fait partie des logiciels de gestion de base de données les plus utilisés au monde, autant par le grand public (applications web principalement) que par des professionnels.

MySQL est actuellement le leader du marché des bases de données, il est utilisé par exemple par Google, Amazon, LinkedIn et Netflix, pour la gestion de leurs sites !

Il  fonctionne sur pratiquement toutes les plates-formes, y compris Linux, UNIX et Windows. Bien qu'il puisse être utilisé dans un large éventail d'applications, MySQL est le plus souvent associé aux applications Web.

Quand préférer MySQL à PostgreSQL?

MySQL vs PostgreSQL

MySQL est plus adapté aux petites bases de données qui n’ont pas de complexité particulière. Il est notamment utilisé pour les applications en lecture seule notamment les applications web. MySQL met l’accent sur la performance, la flexibilité et la facilité d’utilisation de son système. 

Il a plusieurs avantages comparés à PostgreSQL

  • Il est plus rapide pour effectuer des requêtes simples,
  • Il demande peu de configuration et est assez rapide à installer,
  • Il est très populaire, sa grande communauté facilite sa prise en main et sa personnalisation à tes besoins,
  • Il est moins exigeant sur l’intégrité des données donc plus facile d’utilisation.

MySQL est donc un SGBDR moins exigeant et plus permissif sur l’utilisation des données. Ainsi, contrairement à PostgreSQL il ne s’emploie pas dans des projets qui demandent une exigence d’intégrité élevé, telle que les banques. 

Par exemple, MySQL est utilisé par des sites comme Netflix. Un site de streaming demande un gros volume de lecture des données mais sa base de données n’est pas complexe. De plus, Netflix valorise particulièrement l’expérience utilisateur, le site doit être rapide et agréable à utiliser. MySQL est donc particulièrement adapté à ce type d’application.

Si tu souhaites réaliser un projet Data qui demande de la flexibilité et un déploiement rapide alors MySQL est fait pour toi !

Le monde de la Data t’intéresse ? Viens jeter un coup d’œil à nos formations à la data analyse, et deviens-toi aussi un Databirdies !

Télécharger le programme de la formation

PostgreSQL vs MySQL : comparatif des deux systèmes de gestion de bases de données

Architecture

La principale différence entre PostgreSQL et MySQL est qu’ils n’ont pas la même architecture. L’architecture d’une base de données représente la manière dont les données sont présentées et exploitées au sein de celle-ci.

PostgreSQL est un système de gestion de bases de données relationnelles & objet. C’est-à-dire que les données sont représentées sous forme d’objets comme dans la programmation orientée objet. Ces données étant des objets, elles peuvent être accessibles par des langages de programmation orientée objet (Java, C++, C#, …).

Avoir la possibilité de travailler avec des objets leur facilite l’exploitation de la BDD.

MySQL est un système de gestion de base de données dit rationnel. Il stocke les données avec un schéma relationnel classique, sur un serveur qui fournit des informations quand il reçoit une requête SQL.

Open source

Les deux SGBDR sont open-source. C’est-à-dire que le code source du logiciel est accessible à tous gratuitement.

Un avantage d’un logiciel open-source, c’est sa communauté !

En effet, les utilisateurs de logiciels open-source personnalisent le code source du logiciel selon leurs besoins. Ainsi, si tu as une question ou si tu rencontres un problème, il est fort probable qu’une réponse t’attende sur le forum PostgreSQL ou le forum de MySQL.

Enfin, les mises à jour sont plus rapides, car elles ne passent pas par un processus propriétaire. Les membres de la communauté font évoluer le SGBDR pour le rendre compatible aux innovations technologiques.

Le logiciel est donc toujours à la pointe de la technologie !

Cependant, si PostgreSQL est entièrement open-source, MySQL possède plusieurs versions :

  • Une version open-source gratuite
  • Des versions propriétaires Oracle avec des fonctionnalités payantes

Langage SQL

SQL

Le SQL, ou Structured Query Language, est un langage de programmation qui fait aujourd’hui référence dans le monde de la Data. Il s’agit d’un langage qui permet de gérer un système de bases de données relationnelles (SGBDR).

PostgreSQL et MySQL utilisent tous les deux le langage SQL pour faire leurs requêtes. Si le même langage est utilisé, la syntaxe des requêtes n’est pas toujours la même. Il faut donc bien faire attention à regarder la documentation de chaque SGBDR avant d’écrire des requêtes pour s’assurer de leurs syntaxes.

De plus, les deux SGBDR s’opposent quant à leur compatibilité avec le langage SQL :  

  • PostgreSQL est compatible avec une grande partie des fonctionnalités SQL. On dit qu’il est “Largely SQL compliant”. 
  • MySQL n’a qu’une compatibilité restreinte avec SQL. Par exemple, il ne supporte pas l’instruction “CHECK” de SQL. Cette instruction permet de donner une borne à une valeur dans une colonne. 

Réplication de bases de données

La réplication des bases de données permet de garantir le bon fonctionnement d’une base de données en cas de sinistre, ou de délester des traitements « lourds » sur une instance secondaire dédiée à cet effet. 

En effet, pour sécuriser les données, les SGBDR utilisent différents systèmes de réplications pour créer des sauvegardes de tes données. En cas de problème majeur sur le serveur, tes données ne sont donc pas perdues !

Réplication des données - Incendie OVH

PostgreSQL et MySQL fournissent tous les deux un système réplication des données très efficace et sécurisé.

Cependant, avec PostgreSQL, il n’est pas nécessaire de suspendre la production pour réaliser une sauvegarde des données. En effet, il gère de façon autonome le système de backup en récupérant les données nouvelles et en faisant des mises à jour fréquentes. Sur ce point, le système de backup et de réplication des données est plus optimisé sur PostgreSQL que sur MySQL.

Performances

Les deux SGBDR ont des performances qui varient en fonction de leur utilisation. Ce qu’on appelle performance c’est la capacité à optimiser l’utilisation des ressources du serveur pour gérer la base de données. Un système performant pourra réaliser les mêmes tâches qu’un autre mais avec moins de ressources.

La performance est centrale dans un projet data car elle est directement liée à l’expérience de l’utilisateur.

PostgreSQL est très performant pour des gros volumes de données en écriture et en lecture. C’est-à-dire lorsqu’on ajoute des données à la BDD ou lorsqu’on interroge celle-ci avec des requêtes.

MySQL est capable d’exécuter des requêtes particulièrement rapidement sur des bases de données simples et composées d’un nombre de tables raisonnable. C’est pourquoi ce système est souvent choisi pour gérer la BDD d’applications web qui utilisent des requêtes simples et majoritairement en lecture.

Sécurité

La sécurité d’une SGBDR représente la capacité de celle-ci à isoler les données des utilisateurs qui n’ont pas le droit d’accès sur celles-ci. Par exemple, la grande majorité des entreprises isolent les données bancaires de leurs clients afin d’éviter les fraudes.

PostgreSQL supporte le filtre par adresse IP et l’identification PAM. Autrement dit, le SGBDR va venir vérifier le droit d’accès de l’utilisateur en fonction de son adresse IP avec un mot de passe. Les connections sont cryptées et il existe plusieurs options de cryptage.

MySQL utilise aussi l’identification PAM avec des connections cryptées mais il est moins robuste que PostgreSQL face aux attaques. Par exemple, MySQL résiste mal aux attaques en “force brute” sur la BDD (pour l’instant). Enfin, MySQL dispose de moins de fonctions d'authentification que PostgreSQL.

PostgreSQL vs MySQL : Tableau récapitulatif

{{tableausql="/tableaux"}}

Et qu’en est-il de MariaDB vs PostgreSQL?

MariaDB vs PostgreSQL

MariaDB est un fork de MySQL. C'est-à-dire que le logiciel est créé à partir d’une copie du code source de MySQL. MariaDB et PostgreSQL sont tous les deux très populaires auprès des développeurs. Si tu souhaites faire un choix entre ces deux SGBDR, c’est la même approche : tu dois regarder quel type de projet tu souhaites construire.

PostgreSQL a des fonctionnalités plus avancées en termes d’indexage et de complexité des requêtes. Il permet d’effectuer des jointures SQL et des agrégations complexes avec une meilleure performance.

MariaDB offre une meilleure flexibilité pour les types de données au sein de la BDD pour les insertions et les mises à jour. Il convertit directement la donnée dans le bon type. De plus, MariaDB dispose d’un système de réplication Maître-Maître. Ce système est idéal pour les applications qui demandent une grande disponibilité pour l’utilisateur et peu de latence.

Finalement, PostgreSQL est un choix judicieux si ton projet est complexe et demande des fonctionnalités avancées. En revanche, MariaDB ou MySQL sont de bon choix pour les projets de site Web, d’applications ou de plateforme multimédia pour sa flexibilité et sa performance. Tu as maintenant quelques armes pour faire ton choix entre PostgreSQL vs MySQL.

Partagez cet article :
linkedIn iconfacebook iconInstagram icon
Tu souhaites te former à la data ? 
équipe DataBird formation data analyse

Tu souhaites devenir data analyst

Notre formation intensive en présentiel ou en distanciel en data analyse est ouverte à tous types de profils. Tu es intéressé pour rejoindre notre communauté ? Postule pour en savoir plus.

// Highlight JS